In the picture

Bienvenue chez Tony Goetz

Tony Goetz n’est pas de la petite bière dans le commerce des métaux précieux. Vous le comprenez dès que vous pénétrez dans l’entreprise située dans le quartier des diamantaires d’Anvers. Après avoir passé un contrôle de sécurité approfondi, nous avons eu l’honneur de rencontrer Sylvain Goetz, l’un des gérants de l’affaire familiale. Il faut savoir que Tony Goetz est une référence dans le secteur de l’or. Sa réputation s’est notamment forgée autour d’un service irréprochable. Quasiment tous les métaux sont analysés et traités sur place. Nous avons été accueillis chaleureusement et avons pu visiter le site qui emploie 35 personnes. 

Enquête de satisfaction

Il y a quelque temps, l’entreprise a organisé une enquête de satisfaction en collaboration avec l’école supérieure « Karel de Grote Hogeschool ». « Nous étions en partie conscients que nos clients devaient composer avec de très longs temps d’attente aux guichets et pour la “fonte”, ce qui n’est évidemment pas toujours agréable. En menant cette enquête de marché, nous en avons eu la confirmation et avons pris dès lors les mesures nécessaires pour accélérer la procédure. Comme cela est fixé par la loi, nous ne pouvons pas remettre plus de 3000 € en espèces. Par ailleurs, je mets un point d’honneur à être toujours joignable personnellement. Nos clients sont des bijoutiers, des bureaux de change, des banques et d’importants revendeurs d’or belges et étrangers. Nous distinguons deux types de clients. Tout d’abord, ceux qui viennent eux-mêmes faire fondre de l’or. Ils sont reçus aux guichets par Wendy et son équipe. Après un examen aux rayons X et une analyse, les clients sont payés directement. D’autres clients se présentent avec de grandes quantités de métaux précieux. Dans ce cas, une analyse minutieuse doit être effectuée dans notre laboratoire et dure généralement 1 à 2 jours. L’argent est ensuite versé sur un compte bancaire dans les 24 heures. »

« La crise nous a appris que seules les entreprises solides subsistent. Depuis plus de 30 ans, Tony Goetz est mondialement connu de par sa bonne réputation, sa fiabilité, son honnêteté et son service rapide. En 2011, l’entreprise a enregistré un chiffre d’affaires de plus de 2 milliards de dollars. Elle est aujourd’hui un acteur de premier plan dans l’affinage et le commerce de métaux précieux en Belgique. »

P1180933Grand attrait pour les nouveaux produits

« Depuis quelque temps, nous proposons de petits lingots d’or de 5 à 10 grammes. Ils remportent un succès impressionnant, d’autant plus que les clients hésitent beaucoup moins à investir dans ce produit de qualité grâce aux faibles taux d’intérêt pratiqués par les banques. Les bijoutiers peuvent promouvoir ce produit auprès de leurs clients comme un cadeau durable pour leurs enfants ou petits-enfants. Pendant la dernière période du Nouvel An, il était déjà fort demandé. De plus, nous le proposons dans un emballage attrayant. Il s’agit évidemment aussi d’un cadeau unique pour les communions et les fêtes de printemps. »

Nouvelle directrice générale depuis le 1er janvier

En début d’année, la jeune Riet Vander Schelde de trente ans a été nommée directrice générale. Elle est la personne qui dispose de l’expérience la plus appropriée pour diriger Tony Goetz. En effet, elle était auparavant responsable du back office, du contrôle interne et de la conformité. Elle connaît donc toutes les ficelles du métier et a travaillé, en outre, dans le secteur bancaire. À la suite d’un audit externe « Good Delivery Report », Tony Goetz a reçu une note très satisfaisante concernant le respect de la réglementation et des normes internationales.

Rencontre agréable avec les employés

Nous avons pu faire connaissance avec l’entreprise d’une manière tout à fait singulière. En effet, nous avons pu nous entretenir personnellement avec plusieurs membres du personnel responsable d’un poste important. Wendy Mertens est responsable des achats aux guichets et s’occupe des analyses au spectromètre, les clients étant présents pendant tout le processus. Les biens remis sont placés dans une boîte scellée après l’analyse et le client est payé au maximum 40 minutes plus tard. Wendy reconnaît que 40 minutes peuvent parfois sembler durer une éternité. Elle nous raconte ainsi l’anecdote d’un couple qu’elle a reçu dans son guichet et qui ne pouvait s’empêcher d’afficher son amour naissant. « Rester aimable et servir les clients avec le sourire » est son mot d’ordre.

Inge Rombouts et Harmony Willekens sont responsables de la logistique internationale. Toutes les importations et exportations entraînent énormément de formalités administratives. Il faut également suivre les paiements (inter)nationaux. Entre les coups de téléphone et les e-mails, leur mot d’ordre est « In & Out au plus vite ».

Nous avons également rencontré Hannes Van Loon, directrice des métaux précieux, qui gère l’achat et la vente de tous les métaux, dont le platine et le palladium. Tout comme sa collègue Cleo, Hannes n’hésite pas à utiliser les moyens de communication modernes comme Messenger pour conclure des transactions.

Stijn Verelst et Dave Vandesande sont quant à eux responsables du département de la production et de la fonderie. On ne s’attendait pas à ce que ce jeune homme ayant une formation de marketing occupe cette fonction, mais c’est justement en mettant à profit ses compétences particulières qu’il a pu créer un climat de collaboration optimal entre ses collègues. Stijn est notamment responsable des « deep samples » et de la fonte du borax, pour parvenir à un produit fini tout à fait professionnel.

Enfin, nous trouvons Peter De Vocht du laboratoire, qui s’occupe des « spécialités ». Ce testeur agréé exerce son métier depuis plus de 20 ans et en a une approche très particulière. Sa fonction l’amène à suivre constamment de nouvelles formations. Il admet toutefois qu’il a acquis la base de son savoir-faire et de ses connaissances en chimie chez Tony Goetz. Il se fait assister par Matthias Sijsmans.

Enfin, n’oublions pas le service technique, l’équipe de maintenance, le service de la comptabilité et les collaborateurs de la production qui veillent chaque jour au bon fonctionnement de l’entreprise.

Pour conclure, nous pouvons dire que la connaissance et la maîtrise technique vont de pair dans cette entreprise. En nous en donnant la possibilité d’en visiter le cœur, elle y a apporté elle-même une valeur ajoutée.

www.tonygoetz.com

Bienvenue chez Tony Goetz par Ronny van Cutsem

 

 

 

 

 

Ce texte est disponible en: Néerlandais

Gérante et fondatrice du magazine Jewels & Watches Info, magazine professionnel édité pour la Belgique et le Grand Duché du Luxembourg